Salade de pois cassés aux crevettes marinées.

Voici ce que l’on peut lire dans un livre de « Leçons de choses au cours élémentaire » publié chez Fernand Nathan en 1954 :

« Le pois est un légume nourrissant ; il est souvent sucré, quelquefois farineux. On conserve les pois dans des boîtes de fer ou des bocaux. On peut aussi les faire sécher. »
 

Les pois appartiennent à la famille des légumineuses. Riche en amidon et en protéines, on les déguste frais (petits pois) ou secs (pois cassés). Cultivés depuis le Néolithique, ils font partis des aliments très utilisés au Moyen-Âge, notamment dans des soupes. Les recettes dans les vieux livres de cuisine (La cuisine de notre temps de Marinette, par exemple) ne sont pas très glamours : purée de pois cassés, pois sauce Poulette, bouillie de pois cassés, … Bref de quoi donner envie d’innover pour rendre ses lettres de noblesse à ce pois, certes cassés, mais terriblement délicieux !

Alors, voici ma recette de salade de pois cassés aux crevettes marinées.

Pour 4 personnes, il me faut : 

  • 200 grammes de pois cassés
  • 1 concombre
  • 200 grammes de petites crevettes
  • 2 tomates
  • 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuiller à café de curry

Mettre les pois cassés à tremper pendant environ 6 heures. Les rincer et les mettre à cuire pendant environ 30 minutes. Attention à ne pas trop les cuire pour ne pas qu’ils se réduisent en purée.

Pendant ce temps, mettre les crevettes à mariner dans une cuiller à soupe d’huile d’olive préalablement mélangée avec une cuiller à café de curry. Laisser reposer à couvert pendant une vingtaine de minutes.

Éplucher le concombre et à l’aide d’une cuiller parisienne, faire des petites billes. À défaut, découper le concombre en petits morceaux. Découper les tomates en morceaux.

Égoutter les pois cassés et les laisser refroidir. Dans une poêle, faire revenir brièvement les crevettes.

Dans un saladier, mettre les pois refroidis, les billes de concombre, les morceaux de tomates et les crevettes.

 

Vous pouvez accompagner cette salade d’une vinaigrette à l’huile d’olive et au citron.

Bon appétit !

 
Publicités

Poisson au lait de coco

Le lait de coco est devenu depuis quelques temps un incontournable de nos celliers. Pour les plus courageux d’entre vous, vous pouvez l’obtenir en rappant la pulpe de la noix de coco très finement. Il suffit ensuite d’ajouter de l’eau (bouillante ou non selon les recettes) et de presser le mélange dans un tissu afin d’obtenir le maximum de liquide. Pour ma part, je l’achète en boîte de conserve ou en briquette. Il existe aussi sous forme de poudre à réhydrater, mais après un petit tour sur Internet, la plupart des cuisinautes ne le recommande pas, jugeant sa saveur trop artificielle.

On retrouve le lait de coco dans la cuisine sud-asiatique mais aussi dans la cuisine des îles ou au Brésil, aussi bien dans des plats sucrés que salés.

Aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple mais très savoureuse de poisson au lait de coco. 

Pour des saveurs exotiques, suivez le guide !

Pour 6 personnes, il me faut : 

  • 6 filets de poisson blanc (frais ou surgelés). Personnellement, j’utilise du colin.
  • 1 oignon moyen
  • 1 boîte de lait de coco (250 ou 400 ml selon le nombre de filets)
  • 1 cuiller à soupe de sauce soja
  • 2 pointes de couteau de curry
  • 1 cuiller à soupe d’huile de tournesol
  • poivre
Commencer par émincer l’oignon très finement. Le mettre à dorer dans l’huile. Détailler ensuite les filets de poisson en morceaux de taille semblable pour qu’ils cuisent harmonieusement. 
Ajouter le poisson dans la sauteuse puis le lait de coco, le curry, la sauce soja et un tour de moulin à poivre.
Laisser mijoter sur feu doux une petite quinzaine de minutes, en fonction de la taille de vos morceaux de poissons.
On peut également ajouter à son goût du piment de Cayenne ou mon préféré, le piment d’Espelette.
Selon les envies, une fondue de poireaux, du riz blanc ou des galettes de quinoa sont délicieuses (vous trouverez la recette ici). 
Bon appétit !